La Ruche, le réseau en action des femmes francophones de Shanghai 

19 octobre 2016 – Rencontre avec Véronique Lebel, communicante polyglotte et Fondatrice de « Make in China ».

Actualités - Image d'intro
Le 19 octobre dernier, Véronique Lebel nous a fait le plaisir de nous raconter les grandes étapes qui l’ont menée jusqu’au grand saut dans le monde vibrionnant des entrepreneurs. Un parcours qui l’a fait voyager du monde diplomatique à l’univers des communicants et des créatifs en passant par 3 continents !

Québécoise en amour avec un italien rencontré 17 ans plus tôt à Madrid, Véronique s’est d’abord spécialisée dans les langues avant de se passionner pour la communication dans son ensemble. Ironie du sort pour cette traductrice de formation, la Chine est le premier pays où la langue lui oppose une barrière pour exercer son métier.

Véronique est revenue sur ses débuts shanghaïens où l’écriture et la photographie l’ont conduite à des collaborations avec des magazines internationaux et ont planté les germes de ce qui deviendra 9 ans plus tard Make in China.

Entre temps l’opportunité rêvée s’est présentée : une création de poste pour professionnaliser la communication du Lycée Français, alors en plein essor. Nous sommes en 2008. Véronique a partagé avec nous les grands défis de ces 8 années passionnantes au cours desquelles la Chine devenait le pôle d’inspiration de l’occident dans le monde de communication.

S’inspirer, voilà le grand sujet de Véronique qui milite pour mettre autre chose qu’un clavier entre nos doigts.
« Tous les enfants sont créatifs, pourquoi est-ce que l’on cesserait de l’être adulte ? Ce n’est pas parce qu’on n’a pas choisi une carrière artistique que l’on n’est pas créatif ! ».
A cette frustration s’ajoute celle de voir disparaître l’artisanat local : « Je voudrais qu’on réapprenne à apprécier la valeur d’un objet qui a demandé des heures de travail. Sortir du tout jetable et consommer intelligent. »

C’est en prenant très au sérieux ce cheval de bataille, qu’elle décide de lancer en 2015 ses premiers workshops créatifs. Des workshops qui sont pensés comme une véritable immersion créative pour cette perfectionniste qui choisit avec autant de soin l’intervenant, que les matériaux proposés, l’espace et sa décoration, les images pour inspirer les participants et jusqu’aux biscotti et autres gourmandises qu’elle cuisine elle même !

Le succès de Make in China la conduit aujourd’hui à travailler à plein temps sur le développement de ce qui fut d’abord pour elle le moyen de donner plus de sens à sa vie en Chine. Ce développement passe aussi par la création d’objets uniques, en collaboration avec des artisans locaux.

De cette expérience, elle a tiré quelques conseils à partager avec les entrepreneuses qui se lancent :

« Partez toujours de ce que vous aimez faire » : c’est ce que vous ferrez de mieux et ça gardera du sens même dans les moments les plus difficiles.

« Petit train ira loin » : laissez à votre projet le temps de prendre son envol. Ne brusquez pas les choses, écoutez les retours de vos clients, adaptez au fur et a mesure.

« Vos clients doivent être votre préoccupation principale » : vous devez construire une relation de confiance et de proximité avec eux.

« Ne pas négligez jamais votre image » : la communication est tout sauf superficielle. C’est votre manière de vous présenter à vos clients, si vous ne le faites pas sérieusement, vos clients ne vous prendront pas au sérieux.

Retour à la liste des actualités